Skip to main content

Full text of "Élections législatives de 1958, Aisne - 02, circonscription n°04 : profession de foi de A Catalifaud au tour 1"

See other formats


Sciences Po / fonds CEVIPOF 





Ms ve. 


ÉGE 
ur la Nouvelle République U.N:R. 


ÉLECTEURS, ÉLECTRICES, 
Le peuple de Fraice et les peuples d'Outre-Mer, par uñe imposante majorité, viennent de dire OÙI à la nouvelle constitution 
rrésentée par le Général DE GAULLE. 


Tous ont ainsi marqué dans le calme et la dignité leur volonté de mettre fin au régime anarchique des partis politiques souvent 
plus empressés à servir leurs intérêts particuliers que de servir le pays. 


ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DU 23 NOVEMBRE 1958 





Un immense espoir est né de cet acte de foi dans un nouvel avenir, mais pour ce faire, et à cette nouvelle république que 
nous voulons indivisible, laïque, démocratique et sociale, il faut des hommes nouveaux, lesquels, dépouillés de toute idéologie politique 
ne penseront qu'à une chose ‘’La France‘ et c'est pourquoi, en accord avec les Conseillers Généraux des cantons de CHAUNY, CRÉC Y- 
sur-SERRE et LA FÈRE ainsi que d'une certaine partie des maires de la circonscription, je suis candidat. 

J'appartiens, en ce qui me concerne, à cette catégorie de Français qui n'ont jamais fait de politique active. Avec le Général 
DE GAULLE, j ai toujours pensé depuis 1940 quil fallait, pour que notre pays conserve sa grandeur, quil soit uni et décidé et que l'Inco- 
hérence et l'esprit d'abandon des partis ne pourraient que mener la France à la faillite si on ne réconciliait pas les Français. 

| y a quelques mois seulement, nous étions au bord de | abime; nous avons évité le drame sanglant de la guerre civile et, de- 
puis, nous avons retrouvé l'audience de grande puissance; le visage de notre pays s'est transformé, l'Algérie nous fait confiance, la Tu- 
nisie s est dégagée de l'orbite arabe, le cours du Franc a remonté et DE GAULLE que Socialistes et Communistes traitaient de factieux 
a fait reculer, à la fois, le fascisme et le communisme. 


Aujourd'hui, le mot de Liberté a retrouvé son véritable sens; demain, avec lui, nous parlerons d'égalité et de fraternité. 

Jam:is, depuis 1918, l’a enir de notre pays n'a été si plein d'espoir. 

À présent tout le monde veut parier sur la FRANCE, mais il ne dépend que de nous tous que ce sarl qui paraissait 
impossible il y a quelques mois soit gagné. Etil le sera | 

__ Pour cela, je suis décidé, si vous m accordez votre confiance, à travailler avec tous ceux qu'ils soient de gauche ou de droite, 

pour employer ces vilains mots, mais qui pensent et agissent Français, à ce que notre nation s engage dans la voie du renouveau et de 
la stabilité, facteurs essentiels de notre redressement. 

|| faut pour cela former un gouvernement ne dépendant plus des partis politiques, mais des véritables nécessités nationales. 

Mettre fin en premier lieu et pacifiquement à la querre d'Algérie qui a meurtri notre pays et endeuillé tant de foyers et faire 
avec nos territoires d'outre-mer avec sagesse et avec justice la grande communauté Française. 


Poursuivre l'unification de l'Europe, facteur déterminant de notre sécurité et de la Paix. 


Sur le plan intérieur : 





Regrouper les Administrations s'occupant d'activités connexes. Réformer et simplifier les circonscrip- 


tions administratives et dépolitiser l’ Administration où ont été placés tant de petits copains. 


Améliorer d'une façon permanente et progressive le pouvoir d'achat réel de tous les citoyens fran- 
cais par l’abaissement des prix de revient grâce au développement de la production étendue à de plus 


grands marchés, en nous incorporant avec prudence au marché commun qui risque de bouleverser tous 


les problèmes si une stabilité sur le plan général des finances françaises ne se maintient impéra- 
tivement. 

Poursuivre la modernisation de l'équipement et du développement des sources modernes d'énergie. 

Intéresser le monde du travail à la marche de l’économie à différents niveaux et étudier la suppres- 
sion des zones de salaires. 

Assurer aux Vieux Travailleurs des moyens d existence suffisants et revaloriser les rentes viagères. 

Sur le plan agricole: 

Établir la parité des prix et des salaires industriels et agricoles en partant du principe que l'agricultu- 
re ne peut être considérée comme le parent pauvre de la France, prévoir sa modernisation par le déve- 
loppement de l’enseignement et de la vulgarisation, l'aide aux investissements et aux jeunes agriculteurs, 
améliorer l'équipement rural (eau - électricité), faire de notre agriculture une puissance économique 
européenne. 


Sur le plan commercial : 





La poursuite de l'amélioration des circuits de distribution en favorisant, en particulier, la création de 
groupements d'achats et de châines ouvertes aux petits commerçants. Il convient de faciliter l'adaptation 
de l'appareil commercial et de ses éléments constitutifs aux conditions modernes de la distribution ainsi 
qu’à celles de la concurrence parfois inégales qui se développent dans ce domaine, 


Sciences Po / fonds CEVIPOF 


Sur le plan fiscal : | 

La simplification considérable du système d'imposition actuel doit tendre à la suppression d'une 
multitude d'impôts tracassiers et des régimes d’exception. Les administrations fiscales doivent avoir 
pour soin de combattre la véritable fraude et non de laisser planer le doute sur chaque contribuable. | 

Sur le plan financier : 

Un équilibre strict du budget ordinaire, la débudgétisation des investissements, une révision de la 
politique de subventions économiques, l’assouplissement du crédit, la remise en valeur de l'épargne et 
de la fonction bancaire, une réforme profonde de la Sécurité Sociale dont le rôle doit être de couvrir les 
risques importants, maintenir une monnaie saine sans laquelle tout serait à craindre. 

Sur le plan du logement : 

La réalisation effective d'une véritable politique d'expansion régionale permettant de déconcentrez 
certaines grandes zones surpeuplées et trop industrialisées, l’adoption d'un plan à long terme pour la 
construction industrielle des logements populaires à usage locatif et notamment pour jeunès ménages et 
vieux travailleurs, la rationnalisation et la modernisation des méthodes de construction ; la dépolitisation 
de l’attribution des logements H. L. M., la lutte contre la spéculation des terrains à bâtir. 

POUR NOTRE CIRCONSCRIPTION 
ceci doit se traduire par un plan précis tenant compte de la forte poussée démographique enregistrée 
depuis 1944 et comportant : 
l la construction de nouveaux bâtiments scolaires (Ham PEtaires 
2° la création de centres d'apprentissage et de collèges techniques. 
3° la construction de logements populaires à usage locatif. 
4° la création de nouveaux emplois par l'implantation dans le secteur 
. de nouvelles industries retirées de la région parisienne. 
_ Une véritable promotion de salariés doit être assurée par la création de l'assurance-emploi 
et de l’assurance-logement. 

Une politique de la jeunesse assurant aux jeunes leur formation professionnelle et leur for- 
mation physique dans la pratique du sport. 

Ce n'est pas là un résumé de promesses démagogiques, mais l'élaboration d'objectifs concrets 
dont l'application effective doit être placée sous le contrôle des citoyens. 

Le pays a scellé son urnilé le 28 Jeplembce. 
Ce pacte ne doit pas êtlze compu ! | 
C'est pourquoi, le 23 Novembre prochain, dès le premier tour, 
sans disperser vos voix, chaque suffrage perdu pouvant assurer 
l'élection du candidat communiste ou socialiste qui ont fait voter NON 


au référendum. 
VOUS VOTEREZ ET FEREZ VOIER CA'FARIFAUD 
(ar je le répète, A CONSTITUTION NOUVELLE 
IL FAUT DES HOMMES NOUVEAUX! 


Sr A. CATALIFAUD 
L. T R A IN N OY Ingénieur T. P. E. 


| Re No Ingénieur Conseil du Comité d’Expansion Économique 

Adioint au Maire de Chauny Rapporteur à la Commission Départementale 

Conseiller Général des Constructions Scolaires 
Officier de l'Instruction Publique | _ Combattant volontaire 1940-1945 

Croix de Guerre 
Médaille de là Résistance 
Médaille d'Honneur de Bronze de l'Éducation Physique 
et des Sports 








Chevalier du Mérite Agricole 


Indépendant 


ie, H, simon - La FÈRE Novembre 19558 Vu : Les candidats